Grégoire Bouillier – Cap Canaveral (Ed. Allia)


Un auteur en déplacement dans une ville de province croit séduire une jeune lectrice et se laisse entraîner par elle dans son appartement. Mais qui manipule qui, dans cette histoire ? Un petit bijou d’humour noir, servit par une très belle écriture.

Ce joli petit ouvrage, élégant et raffiné, est le premier d’une nouvelle collection de livres à seulement trois euros que viennent de lancer les éditions Allia, dont la démarche mérite d’être amplement encouragée. Voici ce que dit le communiqué de presse :

3€, c’est le prix d’un demi, la moitié d’un paquet de cigarettes, une somme qu’on a toujours sur soi et qu’on dépense sans craindre les fins de mois difficiles. Un livre à 3 euros, c’est une invitation à satisfaire immédiatement son désir, sa curiosité. C’est un moyen d’accéder à la culture en évitant les pièges du numérique, gratuit, certes, mais non sélectif et souvent peu fiable. On observe aujourd’hui, avec ces nouveaux supports, une forme de boulimie de consommation culturelle. Pourtant, il est évident que l’assimilation de ces produits d’accès illimité dépasse largement les capacités d’un individu, et entraîne un manque de maîtrise de la connaissance, favorise et révèle une approche intellectuelle mal structurée. Le livre demeure le seul rempart contre ces dérives, la seule façon de reprendre possession de nos capacités de discernement, de faire un choix véritablement personnel. Or, le prix des livres freine de plus en plus l’acte d’achat. Une collection à 3€ autorise le lecteur à prendre un risque (ce que l’accès à la culture gratuite est en train de faire disparaître) et provoque une excitation sensible et presque sensuelle. (…) Tout se joue maintenant : au moment même où les pratiques de lecture changent. Si l’introduction du numérique a modifié l’accès à la culture : lancer une collection à 3 euros, c’est façonner, à long terme, des habitudes de lecture déterminantes, en particulier pour les jeunes générations. En réconciliant un large public avec le livre grâce à une telle collection, on invente une nouvelle forme de transmission durable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s