« La couverture d’un livre est comme un haiku de l’histoire »

Depuis 25 ans, Chip Kidd est l’un des plus influents graphistes américains, spécialisé dans la réalisation et le design de couvertures de livres.
Dans cette conférence, donnée en mars dernier au TED, il revient sur son parcours, mais surtout nous explique de façon simple – et avec beaucoup d’humour – l’importance de son travail, et pourquoi, aujourd’hui, le livre numérique ne peut pas (ou pas encore) rivaliser avec le livre papier : « Il y a beaucoup à gagner du livre électronique : la facilité, la commodité, la portabilité. Mais quelque chose est définitivement perdu : la tradition, une expérience sensuelle, l’aspect sécurisant du bidule – un peu de notre humanité  »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s