Manhattan stories – Jonas Lenn (ed. Lokomodo)

Il est certains auteurs qui nous inspirent la sympathie et dont on aimerait qu’ils soient plus connus. Jonas Lenn est assurément de ceux là, tant le bonhomme est doué pour trousser une intrigue qui vous emporte. On lui doit déjà pas mal de textes, publiés au fil des ans dans des revues ou des anthologies, et en recueils chez Clef d’argent, Les Moutons électriques ou encore Mango.

Ces jours-ci, les éditions Lokomodo proposent la version poche de Manhattan stories, un recueil que nous qualifierons pour faire court de polar futuriste – cyberpunk en quelque sorte. Lenn a repris à son compte tous les codes du roman noir classique (Chandler et Hammett en tête) qu’il a transposé avec talent dans une ambiance à la Blade Runner (le film, plus que le texte de Dick).

Plutôt qu’un roman au sens strict, Jonas Lenn nous donne à lire quatre grosses nouvelles situées dans le même univers et mettant en scène les mêmes personnages. C’est fort sympathique, tout à fait réussi, et pour ceux qui aurait loupé l’édition grand format aux Moutons électriques, l’occasion de se rattraper.

Le livre est également disponible en format numérique, ici par exemple, et franchement, à 4,99€, l’on aurait tort de s’en priver !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s