Strass et paillettes : souvenir – Don Carpenter (éditions Cambourakis)

strass-paillettes-couv Strass et paillettes : souvenir, est un petit livre épatant de Don Carpenter. L’auteur, surtout connu en France pour son roman Sale temps pour les braves, fut aussi scénariste à Hollywood. Le texte raconte la virée nocturne dans le Los Angeles de la fin des années 60 de trois amis de circonstance, Carpenter lui-même, Felix Bilson, un acteur de séries B sur le déclin, et un producteur, Dee Gee Liffy. Ensemble ils travaillent sur un projet de film, dont on sent bien dès le départ qu’il n’aboutira pas. Sous couvert d’un récit authentique (en fait Felix et Dee Gee sont des constructions de l’auteur qui s’inspire simplement de personnages qu’il a croisés), Carpenter nous livre une sorte de fable désabusée sur Hollywood. Surtout, c’est une très belle leçon de vie, le récit touchant d’une amitié qui se scelle dans les heures troubles d’une nuit d’été et les vapeurs de l’alcool.

Proche de Richard Brautigan, dont il fut l’ami, Carpenter a écrit une dizaine de romans et de recueils de nouvelles, qui pour beaucoup se nourrissent de son expérience de douze ans comme scénariste à Hollywood. Souffrant d’une maladie incurable, il s’est suicidé en 1995, à 64 ans.
Strass et paillettes : souvenir est une parfaite introduction à son œuvre, que les éditions Cambourakis ont commencé de publier en France, depuis 2012.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s